Quand l’enfant tant désiré, tant fantasmé, tant attendu, se transforme au fil du temps en Attila des bacs à sable, énergivore et chronophage, en adolescent mollusque ou révolutionnaire qui sait tout mieux que tout le monde, et refuse de se laisser imposer des règles au nom de sa sacro sainte liberté.

Quand tout devient contraintes, bruits, répétitions des tâches, des paroles, des gestes; quand les affrontements sont de plus en plus fréquents et dont l’ampleur suit fidèlement la courbe de croissance du schtroumpf.

Quand les sensations d’épuisement ignoré, d’oppression, d’étouffement, de servitude absolue envahissent tout l’espace, et que l’esclavagisme devient notre lot quotidien, l’emblème de la famille.

Quand au final, on se dit tout bas, que l’on ne supporte plus ces « mini-soi », ces tortionnaires, et que l’on se répète « je suis une mauvaise mère, un mauvais père, j’ai l’impression de ne plus les aimer., j’ai peur de me retrouver seul(e) en leur présence, je ne veux même plus les voir».

Quand l’épuisement, le désespoir, la tristesse de vivre de cette manière, mais aussi la colère et la culpabilité décident de faire une grande fiesta, tous ensemble, dans un joyeux n’importe quoi.

Quand, par tous les moyens, on essaie d’anesthésier cette douleur psychique en continuant à gérer de façon démentielle le bon fonctionnement de la famille.

Alors survient, comme une surtension, une surconsommation, un trop plein, et tout s’arrête, on ne peut plus bouger, on ne réagit plus, à rien ni à personne.

Et voila le Burn Out parental, qui touche aussi bien les mamans que les papas, et personne n’en parle ou n’ose en parler.

Il faut dire que le sujet est tabou et presque honteux.

Et si on en parlait…

La thérapie brève et stratégique selon le modèle de Palo Alto est à même de vous aider à comprendre et modifier les interactions relationnelles en jeu et de surmonter ces tempêtes émotionnelles tumultueuses.

Ce modèle de thérapie est indiqué pour vous permettre de vous ré approprier vos rôles de parents en apaisant les souffrances relationnelles et les symptômes associés.

Recommended Posts